Le démembrement - image

Le démembrement des parts de SCPI : pour qui et quels sont les avantages ?

La SCPI ou la société civile de placement immobilier figure parmi les placements les plus prisés par les investisseurs. Elle offre plusieurs avantages aux porteurs de parts, notamment sur le plan fiscal. Le démembrement des parts de SCPI, comme son nom l’indique, consiste à décomposer les parts en 2 parties : la nue-propriété et l’usufruit. La durée peut aller de 5, 10, voire 15 ans.

Le démembrement des parts de SCPI : pour qui ?

Le nu-propriétaire est celui qui ne perçoit aucun revenu pendant toute la durée du démembrement. Néanmoins, il possède l’ensemble de la propriété à la fin de la période convenue avec l’usufruitier. Cet investissement s’adresse surtout à ceux qui souhaitent se constituer un patrimoine. Étant donné qu’il existe une société qui s’occupe de la gestion locative, les investisseurs n’ont plus à se soucier de cette partie.

Le statut de nu-propriétaire convient également à tous ceux qui disposent ou non d’un capital de départ. Il s’agit de la meilleure issue qui permet à tout individu de préparer sa retraite.

L’usufruit, quant à lui, est surtout destiné aux investisseurs faiblement imposés. Ceux qui possèdent un capital et qui veulent booster leurs revenus mensuels seront comblés. Effectivement, le détenteur peut utiliser son argent pour acheter une part de SCPI à un coût très bas. Il bénéficiera alors de l’ensemble des revenus pendant la durée du démembrement.

L’usufruit est un allié idéal pour les individus possédant des déficits fonciers et souhaitant profiter de certains avantages fiscaux. Il répond aussi aux besoins des entreprises soumises à l’impôt de société. En cas de décès des parents, leurs descendants profiteront de l’usufruit.

Pour en savoir davantage, il ne faut pas hésiter à visiter le site https://demembrement.fr/scpi/.

Le démembrement des parts de SCPI : quels sont les avantages ?

Investir dans une SCPI en tant que nu-propriétaire permet à tout porteur de parts de profiter des avantages de ce placement. Comme il a été évoqué précédemment, la gestion du patrimoine est effectuée par une société spécialisée. Opter pour la nue-propriété apporte des avantages fiscaux intéressants, étant donné que le détenteur ne reçoit pas le loyer jusqu’à la fin de la période de démembrement.

Grâce à cet investissement, le porteur de parts peut transmettre celles-ci sans difficulté. Acquérir une part en tant que nu-propriétaire permet d’ailleurs de réaliser des économies. Effectivement, le prix du bien est proposé à un taux minimum de 30 % de celui de la pleine propriété.

L’usufruit est un système de placement intéressant pour les individus ayant besoin d’une rentrée d’argent supplémentaire. L’usufruitier a l’avantage de percevoir l’intégralité des revenus pendant une durée déterminée. Il est également à l’abri des inflations.

Il est à noter que les loyers reçus sont soumis à une imposition. Toutefois, il faut avouer que le taux de la fiscalité est inférieur à 5,5 %. Pour les sociétés, le chiffre est de 15 % ou 33,33 %. L’entreprise qui se procure l’usufruit de parts de SCPI a le droit d’amortir son investissement. Ainsi, l’impact fiscal ne se fera pas ressentir.