Investir en SCPI image

Préparer sa retraite en investissant dans une SCPI

La majorité des Français s’accordent à dire que les pensions de retraite ne suffisent plus pour subvenir aux besoins des personnes âgées. Selon la 4e édition du baromètre Deloitte sur « les Français et la préparation de la retraite », 78 % d’entre eux pensent qu’il est nécessaire de trouver une autre source de revenus pour avoir une meilleure qualité de vie à partir de l’âge de départ à la retraite.C’est pourquoi il est important d’investir en SCPI pour préparer sa retraite

Investir en SCPI pour préparer sa retraite

SCPI : Quèsako ?

De manière générale, les SCPI sont des sociétés civiles non-côté en bourse permettant à des investisseurs (personne physique ou morale) d’accéder à l’immobilier d’entreprises (locaux d’activité, murs de commerces, entrepôt, bureaux et locaux industriels) de manière simplifiée. Elles ont vu le jour dans les années 1960.

Pour percevoir un complément de revenu régulier sous forme de dividende, l’épargnant doit acheter des parts de SCPI et les conserver pendant 5 à 9 ans minimum. C’est seulement après cette période de détention que l’associé pourra vendre l’intégralité ou une partie de ses parts sur le marché.

Bien entendu, il y a quelques conditions à respecter pour la cession de parts de SCPI. Dans tous les cas, il est beaucoup plus intéressant de souscrire des parts de SCPI à capital variable. Ainsi, l’épargnant pourra investir dans des parts de SCPI à tout moment contrairement à une SCPI à capital fixe.

Le patrimoine immobilier de chaque SCPI ouverte à la souscription est géré par une société de gestion. Ce gestionnaire a vocation à s’occuper de l’entretien de tous les actifs immobiliers (travaux de rénovation ou de réhabilitation).

Il a aussi pour mission de trouver des locataires à la place des détenteurs de parts et de reverser les revenus fonciers (rentes) issus de la location aux associés. Raison pour laquelle les SCPI font partie des placements préférés des Français.

Patrimoine immobilier

Les avantages des SCPI pour les futurs retraités

Pour réussir la préparation de la retraite, il ne faut pas hésiter à acheter des parts de SCPI tant qu’il est encore possible. Il serait dommage de commencer à épargner à partir de 60 ans, cela demanderait un effort d’épargne plus important.

La bonne nouvelle c’est que l’investissement en SCPI reste accessible à tous les budgets. En effet, un particulier peut très bien acheter des parts de SCPI avec quelques centaines d’euros (185 €). Il est possible d’affirmer que le ticket d’entrée est raisonnable par rapport aux autres placements. En contrepartie, un nombre minimum de souscriptions s’impose.

Par exemple:  si le prix d’une part est de 185 € et que le minimum de souscription est égal à 5, l’épargnant devra dépenser 925 € pour devenir l’associé de la SCPI de son choix.

Investir dans une SCPI permet de bénéficier d’une rentabilité supérieure à 6 %. Il faut noter que le rendement locatif des bureaux est supérieur à celui de l’immobilier d’habitation. Les dividendes versés par les SCPI sont souvent distribués de manière trimestrielle ou mensuelle.

Bien entendu, la somme des revenus sera déterminée en fonction du montant investi. C’est pourquoi il est important d’investir dans plusieurs parts de SCPI (à capital variable) afin de booster le rendement de ses placements. Par ailleurs, le détenteur de parts n’a aucune contrainte de gestion, les actifs immobiliers sont gérés par un professionnel.

Les risques locatifs sont mutualisés, car les biens immobiliers des SCPI sont répartis sur différentes zones géographiques, dans des secteurs d’activités très variés (santé, habitation, environnement…). Ce placement a tous les atouts pour séduire les futurs retraités.